DEROULEMENT DE LA METHODE

        Cette relaxation non verbale se déroule dans une relation duelle où le donneur (le praticien) est debout ou à genoux. Le receveur, est lui, allongé et habillé. Le donneur provoque des vibrations, des secouements, des étirements sur le corps de l’autre par un gestuel parfaitement codifié. Ce gestuel comporte 27 gestes et se déroule, si possible, sans échanger un mot avec le receveur. Les prises de contact sont douces mais nettes. Les positionnements, les gestes sont précis, ramenés à l’essentiel.

        L'enchaînement se compose de : 11 stimulations des membres inférieurs, 1 stimulation au niveau du bassin,  2 stimulations au niveau thorax médian, 8 stimulations des membres supérieurs, 1 stimulation au niveau thorax haut, 2 stimulations de la tête, 1 stimulation de globalisation et 1 stimulation de totalisation.

        L’enchaînement des 27 gestes part des pieds pour remonter progressivement les jambes puis le thorax médian, les bras depuis les poignets jusqu’aux épaules, le thorax supérieur et enfin la tête. Le corps (schéma corporel) se trouve ainsi progressivement construit. Entre chaque geste, le praticien se déplace autour du receveur en suivant toujours le même dessin. Partant des pieds et remontant par la droite du receveur jusque derrière la tête où il marque un temps d'arrêt, il redescend par son côté gauche et rejoint son point de départ pour un instant de récupération et d’intégration.





.

 LE PROTOCOLE CODIFIE

        Celui-ci est composé par :

  • l'alternance entre le temps des stimulations et le temps des pauses d'intégration
  • les rotations autour du receveur après chaque stimulation
  • la codification au niveau des postures, des gestes et du toucher.

         Par ce protocole, Christian Desmarty offre au donneur l'occasion de sortir de l'acte mécanique. Rythme, respiration, concentration sur chaque détails liés au toucher ou à la vibration permettent au donneur d'entrer dans sa séance et d'être dans un état d'intériorisation tout en étant présent au receveur. Cette qualité de présence est conditionnée par le lâcher-prise par rapport à la technique, à l'envie de bien faire, les projections, les désirs sur l'autre. Cet état de présence ou méditatif évite l'épuisement, la monotonie et  permet de se régénérer.

 
What do you want to do ?
New mail
 
What do you want to do ?
New mail
 
What do you want to do ?
New mail
 
What do you want to do ?
New mail
 
What do you want to do ?
New mail
 
What do you want to do ?
New mail
 
What do you want to do ?
New mail